//
vous lisez...
à écouter, à lire

L’EUROPE AIME SON CINEMA

Les aides au cinéma européen, comment ça marche ?

En matière d’industrie cinématographique, Hollywood est, sans conteste, le champion. Pour faire face à ce géant, l’Europe sort les grands moyens. Plusieurs programmes d’aide sont en place, depuis des années, pour soutenir l’industrie audiovisuelle. En tête: le programme Média. Avec 755 millions d’euros pour la période 2007-2013, l’Union européenne se concentre sur les phases de pré et de post-production. Objectif: développer un secteur audiovisuel plus solide, plus compétitif « reflet de l’identité et l’héritage culturels européens », assurer une circulation accrue des œuvres au sein de l’espace européen et à l’extérieur.

Le budget est réparti en 5 volets:

  • L’aide à la formation: c’est 7% du budget. Chaque année, 1500 professionnels en bénéficient. Dans des écoles de cinéma et de télévision, ils apprennent les techniques d’écriture de scénario, la gestion économique et financière ainsi que les applications des nouvelles technologies. La formation dure de quelques jours à quelques mois.
  • L’aide au développement des projets de production: c’est 20% du budget.
  • L’aide à la distribution: c’est le volet le plus important avec 55% du budget. Cette aide s’adresse aux distributeurs cinématographiques, mais aussi aux éditeurs de dvd. Le but est de faire en sorte de faciliter la circulation des oeuvres et de mettre en réseau les salles de cinéma programmant des films européens. (Média soutient la moitié des films européens diffusés en salle et finance la distribution de 90% des long-métrages à l’étranger).
  • L’aide à la promotion: c’est 9% du budget. Cela passe par la promotion des festivals et l’organisation d’événements pour promouvoir les productions européennes (exemple des semaines du film européen dans plusieurs pays, notamment au Maroc).
  • Le reste du budget, 4 à 5%, est consacré au soutien des projets pilotes.

Chaque année, 300 nouveaux projets de films bénéficient de ces aides. Les critères de sélection sont très pointus comme nous l’explique Christine Mazereau, chargée de mission au bureau français du programme Média:

Le programme Media vient en complément du programme Eurimages qui apporte entre autres un soutien financier pendant la phase de réalisation et de production. Pour l’année 2008, le budget d’Eurimages s’élève à plus de 17 millions d’euros.
Avec toutes ces aides, l’union européenne espère notamment équilibrer un secteur largement dominé par les Américains. Le cinéma hollywoodien représente encore entre 40 et 80% de part de marché en Europe. Mais pour les responsables du programme Media, il s’agit surtout de défendre l’idée d’ « européanité » et de promouvoir des œuvres existantes mais pas assez mises en valeur.

Quelques films ayant reçu le soutien du programme Media:
Volver de Pedro Almodovar
La Vie des autres de Florian Henckel Von Donnersmarck
Le Fabuleux destin d’Amelie Poulain de Jean-Pierre Jeunet
La Marche de l’empereur de Luc Jacquet
Dogville de Lars Von Trier
L’Auberge espagnole de Cédric Klapisch
Huit femmes de François Ozon
Les Choristes de Christophe Barratier

Loubna ANAKI et Hayat GAZZANE

A lire aussi: Coup de projecteur

Liens utiles:

Programme Media

Programme Eurimages

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :