//
vous lisez...
à lire, web

BLOGS EN FOLIE!

La reconnaissance européenne d’un Berlinois à crête

Sascha Lobo fait partie de la crème de la crème des bloggers allemands. Ce qui lui vaut d’être, cette année, membre du jury ciné-télé de la deuxième édition du Festival européen des 4 écrans.

 

Sascha Lobo

Sascha Lobo

Il n’a que 33 ans mais se considère déjà comme un ancêtre du Web. En Allemagne, Sascha Lobo est un précurseur. C’est en 2000 qu’il met au point son premier blog, avant de créer quelques mois plus tard une agence de pub exclusivement destinée au Net. Mais la bulle Internet éclate à sa grande surprise et l’agence se retrouve en faillite dès novembre 2001.

Depuis, Sascha Lobo a appris à connaître et à apprécier les rouages de l’économie du Net, en travaillant notamment comme directeur artistique – pour la partie web – d’une agence de publicité berlinoise. En 2002, il met en ligne son deuxième site mais ce n’est qu’en 2005 qu’il accède à la notoriété avec « Riesenmaschine.de« , un blog animé par une quinzaine de rédacteurs qui observent et commentent toutes les tendances du monde de la consommation, de la poubelle design à l’i-phone, en passant par la mort annoncée des épiceries de quartier.

 

L’année suivante, Sascha Lobo co-écrit Wir nennen es Arbeit-die digitale Bohème usw (Nous appelons ça du travail-la bohème digitale etc.), un ouvrage sur la manière de monter un projet seul, sans contrat de travail, et de le rendre financièrement viable grâce aux nouvelles technologies.

C’est l’année dernière, avec Tanja Kreitschmann et Johnny Haeusler, qu’il fonde « adical« , une agence de publicité destinée aux blogs et exclusivement gérée par des bloggers. Le projet est ainsi décrit sur le site d’adical :

« Les médias ont des utilisateurs. Les journaux ont des lecteurs. Les blogs ont des fans. Nous par exemple. C’est pour cette raison qu’il y a adical, une plate-forme consacrée à la publicité sur les blogs, animée par des bloggers. Nous pensons que la pub sur les blogs peut être une bonne chose. Pour les clients comme pour les bloggers eux-mêmes« .

Avec Adical, c’est un nouveau seuil vers l’affirmation de la web-économie qui est franchi. Une économie qui délaisse l’amateurisme du blog des origines pour le rendre de plus en plus professionnel.

 

Un regard du blogger sur le festival des 4 écrans :

Juliette Charbonneaux et Nicolas Chauvin

Pour aller plus loin sur le sujet, lire l’article du Monde: « Profession blogueur« .

 

 

 

 

Publicités

Discussion

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :