//
vous lisez...
à lire, à voir, critique, documentaire

CA CRITIQUE…

Taking Liberties, brûlot anti-Blair

La Grande-Bretagne est à la pointe en matière de caméras de vidéo-surveillance. Un choix fait au détriment des libertés civiles. Ce documentaire en forme de piqûre de rappel salvatrice, pose une question simple : « Si vous ne vous levez pas pour conserver vos droits, qui le fera pour vous ? »

Taking Liberties est une violente dénonciation des politiques sécuritaires en Grande-Bretagne

Taking Liberties est une violente dénonciation des politiques sécuritaires en Grande-Bretagne

Bienvenue en Angleterre ! Un pays sûr grâce à ses milliers de caméras de vidéo-surveillance, et ses lois anti-terroristes inspiré du Patriot Act de George W. Bush.

Avec Taking Liberties, Chris Atkins signe un brûlot anti-Blair, où il assimile l’ancien premier ministre britannique à un fossoyeur des libertés civiles. Rien que ça ! La méthode est calquée sur celle des documentaires de Michael Moore. Beaucoup de rythme, des intervenants multiples, et des scènes d’animation satiriques ponctuent le film, pour lui donner un aspect cool et détaché.

Pendant 1h45, le réalisateur liste les textes qui grignotent petit à petit les droits fondamentaux depuis les attentats du 11 septembre 2001.

A travers une galerie de portraits de gens ordinaires qui se lèvent pour leurs droits, le réalisateur montre comment les lois de Tony Blair minent les libertés de ses concitoyens. On croise deux grands-mères du Yorkshire, et une végétarienne de Londres qui ont fait des séjours en garde-à-vue pour avoir manifesté pacifiquement.

Pourtant, toute cette répression et ce fichage n’ont pas empêché les attentats de Londres du 7 juillet 2005. Les terroristes avaient des papiers en règle et leurs titres de transport. Cette dérive sécuritaire, qui entraîne le recul des libertés civiles dans le pays de l’Habeas Corpus, est le signe que les poseurs de bombes ont gagné une bataille, celle de la peur. Le côté militant du film ravira les convaincus, mais agacera les sceptiques.

Mounir Soussi

Pour voir un extrait du documentaire, cliquez ici.

Projections le vendredi 14 novembre à 19h30 et le samedi 15 novembre à 13h.

Publicités

Discussion

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: REPORTAGE « Le blog du festival des 4 écrans - vendredi 14 novembre 2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :