//
vous lisez...
à lire, à voir, jeux vidéo

SERIOUS VIDEO GAMES : LE 5EME ECRAN

Quand le virtuel se prend au sérieux

Couvrir le conflit palestinien, gérer une crise alimentaire, soigner des victimes d’un attentat. Autant de situations qui permettent au joueur de jeux vidéos dits « sérieux » de se glisser dans la peau d’un personnage en prise avec un contexte difficile (crises, guerres).


Ces situations sont souvent tirées de la réalité. Ainsi le jeu Global conflict, développé par Serious Games Interactive, met en scène un journaliste chargé de construire des articles en plein conflit israëlo-palestinien. Choix des mots, des décors, rien n’est laissé au hasard, le jeu recrée la ville de Jérusalem. La mission du journaliste est aussi très réaliste. Les interviews qu’il mène ont des conséquences directes sur la vie d’autrui, il peut choisir ses textes et ses photos…prédéfinis, il est vrai, par une liste intégrée au jeu.

palestine

Global conflict : dans la peau d'un journaliste au Proche-Orient

Autant de cas permettant de saisir de l’intérieur des situations qui sont complexes.
L’exemple le plus frappant reste peut-être celui de Darfur is dying. Développé par une équipe d’étudiants de la « University of Southern California’s school of cinematic arts », ce jeu met chacun à la place d’un réfugié du Darfour. Un moyen de mieux appréhender sa vie quotidienne : partir à la recherche de nourriture et d’eau, récolter des légumes, fuir les milices…bref, survivre.

La formation professionnelle est l’objectif visé par les premiers « serious video games ». Certains en portent encore la trace. Ainsi Triage training, par Blitz Trusim permet au joueur de se mettre à la place d’un secouriste d’urgence confronté à des blessés à la suite d’un attentat. Autant de possibilités de faire un diagnostic et pratiquer les soins d’urgences appropriés.

Dans le même esprit, Food Force, jeu lancé par le Programme alimentaire mondial permet aux 6-4 ans d’être mieux informés sur la faim.  Ils apprennent à gérer une crise alimentaire et à répartir les rations alimentaires de la manière la plus efficace possible.

Food force apprend à gérer les stocks de nourriture en zone de crise alimentaire.

Food force apprend à gérer les stocks de nourriture en zone de crise alimentaire.

A l’origine des serious games, beaucoup d’entreprises américaines et notamment l’armée, qui a cherché très tôt à préparer ses recrues au terrain. Quitte à développer des serious games qui sont devenus des outils de recrutement et de communication -presque de propagande- de l’armée américaine. America’s Army développé en 2002 en est un exemple frappant.

Aujourd’hui, à côté des jeux de stratégie militaire, de nouveaux concepts ont été développés pour l’armée américaine.  Tactical Language and culture training system (alelo.inc) permet notamment d’acquérir l’irakien, le pachtoun, et le français (pour les conflits en Afrique sahélienne).

A la frontière de la réalité et de la fiction, de l’apprentissage et du divertissement, les serious games nécessitent une réflexion de fond. Quel usage en est fait ? Comment les utilisateurs s’approprient cette technique. Peu de thèses sont publiées en France sur la question. Celles qui existent méritent d’être soulignées, comme celle de Julian Alvarez : 

Camille Andres et Laëtitia Cheyroux

Publicités

Discussion

2 réflexions sur “SERIOUS VIDEO GAMES : LE 5EME ECRAN

  1. I love your site!

    _____________________
    Experiencing a slow PC recently? Fix it now!

    Publié par Michael Tim | samedi 28 février 2009, 7:07

Rétroliens/Pings

  1. Pingback: CONFERENCE : SERIOUS GAMES, UN 5EME ECRAN ! « Le blog du festival des 4 écrans - samedi 15 novembre 2008

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :